A l’occasion de la remise du Prix des Droits de l’Homme Václav Havel, Frank Schwabe, Président du Groupe des socialistes, démocrates et verts (SOC) à l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (PACE) et rapporteur pour le Caucase du Nord a déclaré aujourd’hui: « Je félicite Oyub Titiev, Président du Centre Mémorial des Droits de l’Homme en Tchétchénie pour son combat sans relâche pour la défense des Droits de l’Homme en République Tchéchène. Titiev a été nommé chef du Centre Memorial à Grozny après l’assassinat de la défenseuse des Droits de l’Homme, et membre de l’organisation Natalia Estemirova, en 2009. En janvier dernier, il a été arrêté arbitrairement pour possession présumée de drogue. La situation des Droits de l’Homme en Tchétchénie est restée inchangée depuis des années. L’année dernière, la persécution, la torture et l’exorcisme de prétendus homosexuels a provoqué un intense débat international. L’attribution du Prix des droits de l’Homme Václav Havel ne récompense pas seulement un défendeur exceptionnel des Droits de l’Homme, mais envoie également un message politique clair : la Russie doit pleinement se conformer à ses obligations issues de la Convention Européenne des Droits de l’Homme et s’assurer de leur mise en œuvre en Tchétchénie, qui fait partie de la Fédération de Russie. La liberté d’expression, d’orientation sexuelle et d’opinion politique doit être garantie sans limitations et ne doit en aucun cas être réprimée par l’emprisonnement».