GROUPE DE FEMMES

GROUPE DE FEMMES

Le Groupe de Travail des Femmes Socialistes (SWWG) a ardemment défendu l’égalité de genre dans tous les rapports et discussions présentés à l’Assemblée Parlementaire depuis sa création dans les années quatre-vingt-dix. Il a inspiré la création de la Commission Egalité et Non-Discrimination au sein de l’Assemblée Parlementaire. Le SWWG rassemble toutes les femmes membres de l’Assemblée affiliées aux Socialistes, Démocrates et Verts (Groupe SOC) et tient ses réunions tous les lundis matin de chaque partie de session de l’Assemblée Parlementaire à Strasbourg, de 8h30 à 9h30, dans la salle 11 (2ème étage) du Conseil de l’Europe. Une interprétation en français et anglais est assurée. Les Convocations aux réunions sont envoyées à toutes les membres par le Secrétariat quelques semaines avant chaque réunion.

« Le travail du Groupe de Travail des Femmes Socialistes est d’une extrême importance. Il permet d’alerter les membres SOC sur des questions qui requièrent leur attention, en particulier en matière de vote dans les sessions plénières et les commissions. Il travaille également à informer et sensibiliser aux questions relatives à l’égalité au niveau international, par exemple dans le cadre de l’actuelle campagne conservatrice contre les droits sexuels et reproductifs des femmes. J’espère que les femmes SOC se joindront à nous pour s’assurer que les voix des femmes sont clairement entendues au sein du Conseil de l’Europe ». Angela Smith, Présidente du SWWG depuis 2018

Si vous êtes une femme, et que vous faites partie du Groupe des Socialistes, Démocrates et Verts, nous serions ravis de vous accueillir en tant que membre du Groupe de Travail des Femmes Socialistes (SWWG). Comme beaucoup de femmes à travers l’Europe qui luttent pour défendre leurs droits à un avortement légal et médicalisé, à l’égalité de genre, à un salaire égal etc., nous sommes convaincu(e)s que nous devons, plus que jamais, unir nos forces.

NOS OBJECTIFS


L’objectif du SWWG est d’échanger sur l’agenda de la session parlementaire et d’identifier les thèmes et débats liés aux questions de genre. Un examen préalable de l’agenda, nous permet de chercher ensemble des solutions aux problématiques relatives les femmes qui nous semblent importantes et d’amender les propositions hostiles si besoin. De plus, nous invitons régulièrement des intervenants qualifiés à nos réunions, pour nous éclairer sur la situation des droits humains des femmes dans les Etats membres du Conseil de l’Europe. Notamment, le(a) Commissaire européen(ne) des Droits de l’Homme du Conseil de l’Europe, et Neil Data du Forum Parlementaire Européen sur la Population et le Développement ont été invités afin de nous maintenir informées. Lorsque cela est possible, nous essayons d’intervenir dans les Etats membres comme par exemple en Pologne lorsque les droits en matière de sexualité et de procréation et la santé des femmes et jeunes filles sont en dangers.

Nous veillons également à maintenir le contact avec les femmes progressistes du Parlement européen grâce au PES Women. Ainsi, Zita Gurmai, Présidente du PES Women, a déjà participé plusieurs fois à nos réunions.

« Les femmes peuvent jouer un rôle crucial au sein de leur groupe politique. En nous organisant et en identifiant les sujets sensibles aux questions de genre et les enjeux liés au genre en amont, nous pouvons faire la différence. Nous nous devons de le faire, en particulier pour les femmes qui luttent, à travers les Etats membres du Conseil de l’Europe, pour leurs droits en matière de sexualité et de procréation. Elles comptent sur nous. »
Petra de Sutter, précédente Présidente du SWWG de 2015 à 2018

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites.

- Pour en savoir plus
- Apprendre comment supprimer les cookies